Bien-être

Le bien-être au travail en 10 points pour une reprise sereine

23 mars 2017

Aujourd’hui, je vais énumérer différentes façon de maximiser son bien-être au travail.

La première étape est d’avoir eu un bon sommeil.

Il est préférable de se coucher plus tard s’il est difficile de dormir. Il vaut mieux un sommeil profond et court que un sommeil long mais perturbé par des coupures. Le plus important est d’éviter les écrans au moins une heure avant de dormir.

Pour son bien-être, il faut ensuite penser à bien manger et boire.

Des éléments principaux à la concentration. Combien de personnes sont en capacités à se concentrer en ayant faim ou soif ?

En parlant de concentration c’est aussi important de prendre des pauses de temps en temps.
On peut en profiter pour manger, si on n’a pas faim le matin.
La pause du midi pourrait être une opportunité de manger, avec des collègues de travail, des amis extérieurs ou sa famille.

Profitons aussi des moments machine à café pour parler à ses collègues.

C’est important de nouer des dialogues que ce soit avec les supérieurs ou ses collègues. Si c’est possible, éviter de rester seul face à ses problèmes et ne pas laisser les autres seuls également.

Le bonheur dans au sein d’un travail c’est aussi la bonne entente entre les collègues. Échanger entre nous sur le travail et la vie quotidienne peut être utile pour mieux se comprendre, mieux s’entendre et être plus heureux lors de travaux d’équipe.

On retourne ensuite à son espace de travail.

Il n’y a pas de bureau parfait. Il faut que ce soit un endroit nous ressemble. Un rangement avec notre organisation, notre décoration.

Travailler c’est aussi un accomplissement personnel.
Il est important d’être fièr(e) de soi.

Il est également important de valoriser ses collègues dans leur travail pour créer de la cohésion. Pensez à écouter les idées des uns et des autres lors de brainstorming par exemple. L’écoute est une qualité à développer en chacun de nous.

Le manager doit savoir gérer le travail de son équipe sans oublier le côté humain. Il est aussi maitre de la bonne humeur au sein de son organisation.

Il faut éviter de trop mélanger la vie privée et la vie professionnelle.
Le but est de trouver un juste milieu, pour que aucun des deux ne soit trop imposant face à l’autre.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply